Nous avons parlé toute la nuit
Nous ne nous connaissions pas
Je me souviens de tout
De Septembre
De votre sourire
De la pluie qui coulait dans mon dos
De l’avion que vous ne pourriez pas prendre
De la chambre d’hôtel
De votre accent
De la couleur de votre peau
De la nuit
Du matin
De la ville qui reprend quand même son cours
De mon cœur changé
Dont il reste les cendres
Du monde changé
Dont il reste les cendres
Je me souviens de tours
Je me souviens de tout
Je me souviens de tout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.