Je vous tourne autour
Depuis un moment
Comme un chien
Ou un autre animal si vous n’aimez pas les chiens
Je vous renifle
Je vous sens
Votre odeur est infernale
Je ne saurais la décrire mais j’en suis captif
Un fil invisible qui m’enserre
Plus qu’un fil, un écheveau…
Tous mes membres s’y sont emmêlés
Comme la proie d’une araignée, plus je me débat, plus je m’enroule et m’enlise
C’est bon
C’est piquant, salé et doux
Trace de parfum dont les fleurs résonnent à mes narines, et vibrent et m’agitent
N’ayez pas peur, mais cela me donne envie de lécher votre peau
Comme ça, pour la gouter, pour vérifier l’adéquation de l’odeur et du goût
Si ça sent bon, c’est forcément bon, non ? Délicieux ?
A déguster. Croquer. Savourer. Dévorer
Engloutir.
Déglutir.
Y revenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 + treize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.